Responsabilité environnementale

Baros Maldives est depuis 40 ans le leader en matière d’écologie. L’île-hôtel, initialement espace naturel inhabité tapis d’une riche végétation tropicale et de cocotiers et cerclé d’une plage de sable fin, a conservé son atmosphère d’origine grâce au respect de l’environnement et à la protection de l’écosystème.

Baros Maldives propose une combinaison unique entre le luxe, le respect de l’environnement, la gestion des ressources naturelles et l’authenticité maldivienne.

Sur l’île

Le respect de l’environnement est primordial pour Baros Maldives.

  • L’eau est recyclée et réutilisée après épuration pour irriguer les jardins.
  • Utilisation d’ampoules écologiques à led (longue durée et à basse tension).
  • Tous les systèmes d’air conditionné sont sans CFC.
  • Les villas pour la clientèle sont équipées d’un système d’échange de chaleur utilisé pour l’eau de la salle de bain.
  • Les logements du personnel et les patios sont alimentés en eau chaude par le système d’échange de chaleur relié aux générateurs de l’île.
  • Tous les produits utilisés pour l’entretien des cuisines, restaurants, espaces communs, logements du personnel, villas, bateaux et pour la blanchisserie sont biodégradables.
  • Programmes de sensibilisation avec des excursions sur les îles désertes et les villages voisins, pêche et plongée, afin de promouvoir la compréhension des problèmes écologiques.

Dans l’eau

Les délicats récifs coralliens des Maldives sont parmi les plus spectaculaires au monde, attirant des milliers de visiteurs chaque année pour la plongée en apnée et sous-marine. Ils sont plus qu’une attraction touristique : ils sont les fondements de l’ensemble du pays, au sens propre comme au sens économique, car ils sont nécessaires pour le maintien des industries dont la population est dépendante.

Si les récifs coralliens venaient à disparaître, la pêche et le tourisme, cesseraient d’exister. La connaissance de leur valeur et la prise en compte de leur fragilité sont donc vitales pour l’existence des Maldives.

  • Les hôtes sont priés de respecter les récifs et de s’abstenir de casser ou de toucher le corail.
  • Les hôtes sont informés qu’il est strictement illégal aux Maldives de ramasser le corail, les coquillages ou autres souvenirs de l’océan.
  • L’achat de souvenirs fait à base de carapace de tortue est interdit aux Maldives,  risque d’être confisqué à l’aéroport et est passible d’amende.

La pêche aux requins est maintenant interdite ainsi que les produits dérivés pour l’exportation car leur nombre a drastiquement diminué ces dernières années.